Punk Is Not Dead : Quand le punk rythmait l’Angleterre

Comment le Punk, ce mouvement rock trash et rapide, pleins de violences, a t-il réussi à conquérir la jeunesse abandonnée d’une Angleterre en crise ?

Le Punk, ce rock venu d’ailleurs

L’Angleterre vibrante des swinging sixties a su donner naissance à des légendes du Rock tels que les Beatles ou les Rolling Stones et les attacher à jamais dans l’histoire. Dans une Londres qui renaît et vibre, grandissent les premières générations qui n’auront jamais connu la guerre. Mais à l’inverse pleines de promesses et d’opportunités nouvelles. C’est le début de l’époque qui a donné au monde la télévision en couleur et connu le Summer of Love. Et tout ça au milieu d’une période de croissance économique qui bercera la jeunesse des artistes qui feront plus tard le punk.

London, 60's,
Londres pendant les Swinging Sixties – Image tirée du Documentaire – Swinging Sixties de la BBC

Ces adolescents ont aussi été ceux qui ont subit la première crise de l’après-guerre dans les années 70. Dans une décennie marquée par une forte récession, des réformes néo-libérales conservatrice dont les traces sont encore fortement présente dans le Royaume-Uni actuel, un vent de rébellion sentant la drogue, la sueur et le rock pousse dans les banlieues du nord du pays en pleine désindustrialisation. Ces mêmes villes comme Manchester et Liverpool qui avaient vu grandir les premières vagues du rock quand elles prospéraient encore, s’appauvrissent et seront les premières témoins de l’avènement du punk.

C’est dans ce contexte que verra le jour le mouvement punk en Angleterre. Un rock pur et dur, aux lyrics forts, controversés et contestataires, mouvement qui n’arrivera jamais à se développer dans l’Hexagone.

« C’était une esthétique intense … Ça signifiait le danger et le refus, exactement comme le T-Shirt déchiré parlait de sexualité et de violence »

Richard Hell à propos des Sex Pistols. Richard Hell a été crédité pour avoir été l’une des principales sources d’inspiration des Sex Pistols
Sex Pistols, London, Punk
Les Sex Pistols dans un appartement Londonien – Image extraite du Documentaire BBC – Sex Pistols: Unseen Before They Split

Un appel à la révolution

« God save the queen, She’s not a human being, and There’s no future, And England’s dreaming »

Extrait du morceau ‘God Save the Queen’ – Sex Pistols dans leur premier album ‘Never Mind The Bollocks, Here’s The Sex Pistols’ en 1977

Des paroles extrêmement subversives pour l’époque, quelques années avant la Révolution Conservatrice amenée par la Dame de Fer, Margaret Thatcher (élue en 1979), dans un pays profondément attaché à son église et des élites très présentes. La reprise du titre d’un hymne national utilisé depuis 1745 et attaquant directement la monarchie, allant jusqu’à qualifier la Reine de fasciste attaque toute bienséance et conformisme. Le tout dans une atmosphère rythmée par les guitares électriques saturées. Ces paroles illustrent l’audace, l’esprit rebelle et de désespoir, qui nous rappellerait presque les poètes romantiques, d’une jeunesse désillusionnée par son pays.

Certains airs appellent à la révolution dans le pays tels que « Anarchy in The UK ». Les Sex Pistols chantent haut et fort le nom de l’Irish Republican Army (IRA), organisation para-militaire souhaitant que l’Irlande du Nord ne soit plus partie à l’Union. En plein milieu du conflit Irlandais, qui n’avait débuté que quelques années plus tôt, le punk démontrait aussi une présence politique plus terre à terre, de rebelles qui connaissaient leurs ennemis. 

Un tel mouvement contestataire est souvent, en contrepartie, très contesté. La crète iroquoise et les vestes en cuir ainsi que les concerts remplis d’alcool et de stupéfiants, ont déchainé l’opinion public et les médias, ainsi que la classe politique. L’utilisation des radios pirates est un exemple notable du rejet par la société du mouvement lui-même, crée par une jeunesse sans avenir, qui parle de No Future. Tout cet univers toujours associé au punk a été repris par les nombreux héritiers du mouvement à travers les décennies.

Une montée en puissance rapide et héritage prolifique

‘PUNKS NOT DEAD’

Nom de l’album du groupe écossais The Exploited sorti en 1981

Les Sex Pistols seront très vite suivis par des groupes iconiques tels que The Clash (Should I stay or Should I go, Rock the Casbah, London Calling), ou The Damned (Machine Gun Etiquette). Ils rythmeront la vie des clubs Londoniens, en donnant des concerts au Roxy ou au 100, avant de donner le La au pays entier. 

De l’autre côté de l’Atlantique, un mouvement punk, rival et cousin, voit le jour durant la même période. Il s’illustrera tout autant et aura pour idole Jim Morrison, le chanteur emblématique du groupe The Doors. Ce même héros du rock qui sera enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris, où les plus grands fans organiseront des soirées près de sa tombe, longtemps après sa mort. Il y aura aussi les Ramones, Stooges, New York Dolls qui feront bouger la jeunesse across the pond.

Clash, Punk, Album, London Calling
Pochette de l’album London Calling du groupe The Clash sorti en 1979 – Image extraite du Documentaire ARTE ‘London Calling // The Clash – Total Records’

Le Punk n’est plus aujourd’hui ce qu’il était avant, malgré l’existence de nombreux groupes post-punk aux États-Unis tel que Green Day ou l’éphémère et puissante présence de Nirvana dans les années 90. Le Punk connaîtra son heure de gloire entre 1976 et 1980. Il devient ensuite beaucoup plus underground et se voit délaissé pour un rock souvent moins violent par le grand public. Son influence a laissé énormément de traces dans le paysage musical britannique après les années 70. Les groupes tels que les Smiths, Radiohead, Oasis, The Cure qui ont marqué les années 80 et 90 ont bercés leurs musiques avec leurs souvenirs du Punk dont ils ont, quelques années plus tôt, assistés au concert et écouter les albums. 

Le Groupe de Rock Nirvana en Concert – Image Extraite du Concert MTV – Nirvana Unplugged in New York 1996

Si vous avez apprécié l’article et souhaitez écoutez certains morceaux les plus emblématiques du mouvement punk en Angleterre, Bounds vous a préparé cette playlist.

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à le partager sur Facebook ou à l’envoyer à vos amis

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.